A propos sur les procédés de filtration d’eau en extérieur

Les appareils de filtration d’eau en extérieur

Une filtration supérieure à 1µm (1µm =0.001mm = 1000 nanomètres ) ne peut pas être considérée comme sûre (voir le tableau ci-dessous).

Le système de filtration par cartouche céramique est encore utilisé. En effet, ces cartouches ne sont pas très chères. Le principe de filtration par céramique peut filtrer à 0.2 µm (200 nanomètres), Il permet de bloquer certains « indésirables » mais il n’est pas suffisant malgré tout. Par ailleurs, il y a un autre inconvénient : si cette céramique, qui est fragile, venait à se fissurer cela remettrait en cause la qualité de l’eau. Et ces fissures ne peuvent malheureusement  pas être vues à l’œil nu.

Aujourd’hui, un nouveau procédé appelé Ultrafiltration par membranes à fibres creuses permet une filtration à 0.01µm (10 nanomètres). Il procure une très grande sécurité sur la qualité finale de l’eau.

Comparons les résultats du niveau de filtration sur la purification

Type de purification      =>Filtre à 0.01µm Filtre à 0.2µmChloreCharbon actifExemples de protozoaires, bactéries, virus présents dans l’eau
Protozoaire de 15µm à 1 µm Amibes, Eukaryota
Bactéries de 5µm à 0.2µmLégionella, Ecoli,Cholera, Salmonelle
Virus De 0.2µm à 0.02µmHépatite A, grippe, Poliovirus, Rota-virus (1ère cause des diarrhées)
Réduction partielle des produits chimiques

On voit ici l’importance du niveau de filtration.

Le rota-virus cause de nombreux décès de par le monde et occasionne principalement en occident des diarrhées et des gastro-entérites.

La mauvaise qualité de l’eau est malheureusement l’une des causes principales de décès des enfants de moins de 5 ans en Afrique et en Asie.

Conclusion

Ne vous fiez pas à la limpidité de l’eau pour la considérer potable. Même en montagne, une source peut contenir des bactéries ou des virus.

Filtrer partout son eau c’est s’assurer de sa potabilité, en extérieur, chez soi ou sur son lieu de travail .

Seule une filtration à 0.01µm vous assure que l’eau que vous buvez ne contient pas d’agents pathogènes.

Avec quel appareil peut on obtenir une filtration à 0.01µm ? Voir ici.

Cartouches céramiques ou membranes à fibres creuses ?

virus bactérie protozoaire

Comment choisir un bon filtre à eau pour la randonnée ?

D’abord, il est important de noter qu’un système de filtration d’eau qui laisse le passage à des imputées ou des micro-organismes de taille supérieure à 1µm (1µm =0.001mm = 1000 nanomètres ) ne peut pas être considéré comme sûr si l’on doit consommer cette eau (voir le tableau ci-dessous).

Le système de filtration par cartouche céramique est sans doute le système le plus utilisé aujourd’hui.Il a l’avantage d’être peu cher et de filtrer l’eau à un niveau assez correct. Ce principe de filtration par céramique peut filtrer à 0.2 µm (200 nanomètres), Il permet de bloquer certains « indésirables » mais il n’est pas suffisant malgré tout pour les virus . Par ailleurs, il y a un autre inconvénient : si ce filtre en céramique, qui est fragile, venait à se fissurer cela remettrait en cause complètement la qualité de l’eau. Et ces fissures ne peuvent malheureusement  pas être vues à l’œil nu. Attention donc à veiller à ne pas faire subir de choc à ces filtres.

Aujourd’hui, un nouveau procédé appelé Ultrafiltration par membranes à fibres creuses permet une filtration à 0.01µm (10 nanomètres). D’abord utilisé dans le domaine médical, il peut être utilisé facilement partout. Ce système de filtration procure une très grande sécurité sur la qualité finale de l’eau.

Comparaison sur les résultats de filtration selon certains procédés


Type de purification      =>Filtre à0.01µm Filtre à 0.2µmChloreCharbon actifExemples de protozoaires, bactéries, virus présents dans l’eau
Protozoaire de 15µm à 1 µm Amibes, Eukaryota
Bactéries de 5µm à 0.2µm-Légionella, Ecoli, Cholera, Salmonelle
Virus De 0.2µm à 0.02µmHépatite A, grippe, Poliovirus, Rota-virus (1ère cause des diarrhées)
Réduction partielle des produits chimiques

La filtration à 0.01µm (Ultrafiltration) sort tout les agents pathogènes contenus dans l’eau. La filtration à 0.2µm permet de filtrer essentiellement les particules en suspension ( de taille > à 0.2µm) et les bactéries. Le chlore détruit toutes la faune bactérienne et les virus mais ne peut retirer les particules en suspension ni les particules chimiques dans l’eau. Le charbon actif filtre le plus gros particules en suspension dans l’eau et lui redonne un gout neutre à eau qui est passée dans ces filtres au charbon actif . C’est ce principe qui est souvent utilisé dans les carafes dite filtrante.

Attention au rota-virus : il cause de nombreux décès de par le monde et occasionne principalement en occident des diarrhées et des gastro-entérites. La filtration à 0.01µm dans les pays à risque est indispensable. A défaut de matériel, les pastilles au chlore peuvent être aussi utilisées.

C’est cette mauvaise qualité de l’eau est malheureusement l’une des causes principales de décès des enfants de moins de 5 ans en Afrique et en Asie.

Conclusion

Ne vous fiez pas à la limpidité de l’eau pour la considérer potable. Même en montagne, une source peut contenir des bactéries ou des virus.

Filtrer partout son eau c’est s’assurer de sa potabilité, en randonnée, chez soi ou même sur son lieu de travail !

Seule une filtration à 0.01µm vous assurera que l’eau que vous buvez ne contiendra pas d’agents pathogènes.

Avec quel appareil peut on obtenir une filtration à 0.01µm ? ici.

La tourista du voyageur

Se laver les mains. Un geste qui peut vous éviter les désagréments de la tourista.

La tourista ou plus communément appelée la diarrhée du voyageur s’invite souvent lors de voyages à l’étranger. Et même si elle ne se manifeste pas toujours lors d’un voyage, la tourista est la maladie la plus fréquente chez les voyageurs. Elle est provoquée par  certaines bactéries¹,par des parasites²  ou aussi par des virus³. Le processus de transmission se fait principalement par la consommation d’eau ou d’aliments contaminés. Mais elle se transmet également par contact avec une personne contaminée.

Les aléas du voyage

Aucune partie du monde n’est épargnée par ce problème. Mais certaines régions sont plus risquées que d’autres. Asie, Afrique, Amérique Latine, Moyen Orient sont les endroits où les risques sont les plus importants. Amérique de Nord, Australie, Japon, Europe les niveaux de contamination sont moins grands mais sans pour autant être inexistant, loin de là. L’attention du voyageur doit être accrue lors des repas. Les conditions de salubrité et d’hygiène déficientes dans un restaurant sont  un indicateur à ne pas négliger.

Les symptômes

En fonction du type de contamination (virus, bactérie, parasite) les, symptômes ne seront pas toujours les mêmes. Souvent, ils se résument en plus de la diarrhée à des nausées, des vomissements, ballonnement du ventre et de la fièvre.Ces symptômes disparaissent en quelques jours sans traitement particulier. Mais dans des cas plus aigus, la diarrhée peut entraîner la déshydratation et aller jusqu’à la mort. L’attention doit être encore plus grande chez les enfants, les personnes âgées. S’il y a du sang dans les selles, la consultation chez un médecin est nécessaire.

Traitement de la diarrhée du voyageur

La plupart des symptômes disparaissent par eux-mêmes en quelques jours.

Le traitement le plus important est de maintenir une bonne hydratation. Boire régulièrement même en faible quantité  en ajoutant une solution de réhydratation orale si possible. Cette eau doit être toujours de bonne qualité c’est-à-dire sans agents pathogènes !

Un médecin pourra vous prescrire éventuellement des antibiotiques pour traiter une diarrhée plus aigüe.

Conseils

1- Prudence sur votre alimentation et vos boissons. Ne pas succomber aux glaces et ne prendre jamais de glaçons avec vos boissons. Filtrer son eau est le seul moyen efficace si la filtration est d’un très bon niveau ( voir ici comparatif )

2- L’hygiène des mains est très importante. (Après chaque passage aux toilettes en particulier). Savonner les mains 20 secondes minimum. Avoir un désinfectant pour les mains à disposition (Gel hydro-alcoolique)

3- Avoir avec soi quelques sachets de sels de réhydratation orale. Consulter un médecin sans délai si un nourrisson ou un jeune enfant présente des signes de déshydratation, une diarrhée sanglante, une fièvre ou des vomissements persistants. Attention : dans certains cas, une diarrhée peut indiquer la présence d’une autre infection (par exemple le paludisme). Dans ce cas et en fonction de votre lieu de séjour, une consultation chez un médecin peut être nécessaire.

Notes ¹²³:

¹  E. coli, Salmonella, Shigella, Campylobacter

²  Giardia, Cryptosporidium, Cyclospora

³  Norovirus et le rotavirus

L’eau potable en voyage

Bivouac en montagne

En voyage, en randonnée ou à l’occasion  d’un trek, la question de l’eau est souvent posée. Vais-je trouver une eau potable ? Quelle quantité d’eau dois-je emporter ?

Un stock d’eau pèse lourd dans un sac à dos surtout si vous prévoyez de partir plusieurs jours. Si vous avez la possibilité de vous approvisionner sur le chemin à une source, à une rivière, à une fontaine, le mieux est de prévoir un moyen de filtration d’eau et de remplir sa gourde lors du passage à ces points d’eau.

Pipette, gourde ou pompe filtrante ?

Il existe plusieurs types de filtres à eau qui se différencient principalement par leur mode d’utilisation et par leur niveau de filtration.

Le filtre pipette

C’est le plus petit de ces appareils de filtration. Le filtre pipette est léger et peu cher, il a en général un niveau de filtration de l’ordre de 0.1µm. Son débit est faible. Son mode d’emploi est assez simple : il faut poser l’embout dans l’eau et aspirer l’eau par la pipette. Il est peu pratique car il faut souvent se mettre à genoux ou s’allonger pour pouvoir l’utiliser. Prix 20€ à 30€ environ.

Pipette filtrante
Pipette filtrante

La poche à eau

Le matériel est sensiblement le même.On remplit l’eau à filtrer dans la poche et ensuite, l’eau passe dans le filtre et par l’embout de la pipette on aspire l’eau. Pour certains modèles, l’eau peut s’écouler aussi par gravitation. Le niveau de filtration est identique au filtre pipette : 0.1µm. Prix 35€ à 65€ environ.

Poche eau avec filtre pipette
Poche eau avec filtre pipette

La gourde filtrante

C’est le même principe que pour le filtre pipette.La gourde est remplie d’eau et on aspire l’eau filtrée à l’aide de l’embout sur la gourde. Prix 30€ à 55€ environ.

C’est le même principe que pour le filtre pipette.La gourde est remplie d’eau et on aspire l’eau filtrée à l’aide de l’embout sur la gourde. Prix 30€ à 55€ environ.

Gourde filtrante
Gourde filtrante

La pompe filtrante

Ici le matériel est plus élaboré donc plus cher aussi. Le niveau de filtration est meilleur, car il y a 1,2 ou 3 filtres. Selon le modèle, le poids varie entre 140g à 500g environ. Son encombrement est d’environ 20cm. Avec le système de pompe filtrante, l’eau peut être stockée facilement dans un récipient. En bivouac, ce système est très pratique pour obtenir une grande quantité d’eau, pour la boisson comme pour la cuisson. La pompe filtrante peut être aussi utilisée chez soi pour filtrer l’eau du robinet et la rendre plus sûre et meilleure au goût. Prix entre 70€ et 350€ environ.

Filtre portatif Miniwell L610
Filtre portatif Miniwell L610


Voir le comparatif des différentes pompes ici

En résumé

Ce qui importe bien sûr c’est le niveau de filtration. A 0.1µm (100 nanomètres), une grande partie des bactéries est filtrée mais pas les virus. Y-a-t-il un risque de contamination ? En fonction du lieu où vous avez pompé l’eau peut contenir des virus. Le niveau de filtration à 0.02µm et encore mieux à 0.01µm (10 nanomètres) assure une protection  véritable contre les  virus incapables de passer à travers les « mailles du filet ».(la taille des virus varie de 17 nanomètres à + de 1000 nanomètres).

En ce qui concerne les informations apportées sur la capacité de filtration des filtres, elles varient beaucoup : certains peuvent filtrer 110 litres, d’autres iront jusqu’à 375000 litres !

Comme il est pratiquement impossible de mesurer la quantité d’eau filtrée, comment savoir alors si  la limite prescrite par le fabricant est atteinte ? La qualité de l’eau filtrée, propre, sale ou très sale influe sur la longévité des filtres : il est préférable de remplacer le filtre tous les ans. C’est à la fois simple et sécurisant.

Pour découvrir le filtre Miniwell voir ici